Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 21:36

 

    La "session" Odyssée des mots du 20.02.2014, conjointement organisée par la Médiathèque de Quimper, le Centre Social des Abeilles et le Comité de Jumelage Quimper-Lavrio s'est déroulée au Centre, de 15 à 21h, dans une ambiance très chaleureuse : les différents volets de la manifestation, ont rencontré un grand succès.

 

 15h : Cours de cuisine

 

    Au programme, la confection de tiropitas (petits triangles féta-menthe) et de bougatsas (petits triangles-desserts fourrés de semoule super-fine vanillée).

 

Les deux recettes seront données dans un prochain article.

 

    Dans l'un et l'autre cas, l'objectif essentiel de la "leçon" dirigée par Michelle est de faire apprendre la technique, le doigté du pliage de la pâte "filo", sans qu'il y ait trop de pertes...

 

    Le Comité avait apporté toutes les matières premières nécessaires,  de même que la vaisselle, sans oublier les indispensables pinceaux pour huiler-beurrer les bandes de pâte. La leçon a eu lieu dans la cuisine du Centre, pour 9 stagiaires (où étiez-vous, Messieurs ?), le nombre maximal vu l'exiguité du local.

 

 

P1060787.JPG

 

 

    Michelle (au centre) était assistée de Margot (la dernière à droite) et de Madeleine (qui prend la photo),toutes deux bien préparées par une lecon particulière préalable !

     

    Important de bien écouter les explications sur la marche à suivre, car la manipulation de la pâte "filo" est très délicate... 

 

P1060756

 

         

 

Et on s'active ! Les tiropitas et bougatsas sont en effet prévues au menu de l'apéritif de 18h :

quelle gageure, quelle responsabilité !

 

Cuisine-1051.JPG 

 

    Et tandis que les cuisinières, désormais expertes, continuent leurs pliages et enfournent les plateaux (les deux fours sont allumés !), la deuxième "animation" va commencer. 

 

 

 16h30 : Cuisine-causerie linguistique et étymologique.

 

"Vous parlez grec et ne le saviez pas !"

La rencontre a lieu dans la petite bibliothèque du Centre : nombre limité, donc.

 

Cuisine-1055.JPG

 

 

    Le propos est de montrer - de façon plaisante - que, en dehors des mots dont l'origine grecque est évidente, ne serait-ce que parce qu'ils ont un y, nous employons couramment des mots "simples" dont on ne soupçonne pas qu'ils viennent du grec, comme problème, poète, histoire, idiot etc. etc. Ces termes ne viennent  pas directement du grec comme le lexique plus "savant", mais via la langue latine, laquelle a emprunté à la langue grecque tout ce qui lui manquait.

 

   Après une très rapide présentation de la formation de la langue française, ce sont les travaux pratiques sur une petite "histoire zoologique" écrite pour la circonstance *, et où se cotoient mots "savants" (encore que courants dans la langue écrite ) comme catastrophe, psychiatre, amnésique etc.  et mots banals : pirate, horizon, coma, diable etc., le but du "jeu" étant de repérer tous les mots "grecs" et autant que possible de les "expliquer". 

 

* disponible sur demande (cf contact), et on peut s'amuser à la développer

 

    Pour terminer : pourquoi a-t-on fait, fait-on et fera-t-on toujours appel à la langue grecque pour créer des mots nouveaux (néologismes !) et pourquoi peut-on en fabriquer à l'envi ?!  Démonstrations au tableau ! Il nous aurait fallu 20 minutes de plus pour faire le tour de la question, mais la gastronomie, la poésie et la musique (tous les trois, grecs) nous attendent ! 

 

 

18 h : changement de décor  pour la soirée grecque avec Elisa Vellia et Bruno Doucey

 

    Dans l'intervalle, la salle de réception pour la soirée grecque a été préparée, tiropitas et bougatsas sont sur les plateaux, et d'autres mets apéritifs, sans oublier l'ouzo et le cidre, les deux piliers (je n'ose dire les mamelles...) du jumelage !

 

 

  Cuisine-1059.JPG

 

         

 

Elisa et Bruno se préparent

 

  P1060790.JPG

 

     

Le public est (presque) en place : quelques retardataires et/ou gourmands au buffet...

 

P1060780.JPG

 

 

 

    Présentation de la soirée par Bruno Doucey, poète-éditeur,

l'invité de L'Odyssée des mots 2013 - 2014.

 

    Bruno a publié en bilingue trois textes du poète grec Yannis Ritsos : Symphonie du printemps, Le chant de ma soeur et Les 18 poèmes de la Patrie amère. Un quatrième est en préparation pour mai prochain : Grécité qui sera également présenté en bilingue, dans la traduction (quasi-irremplaçable) de Jacques Lacarrière. Cf Editions Doucey  link

 

   J'ai déjà eu l'occasion de présenter Elisa sur ce blog : sur son site, ci-dessous, vous trouverez des précisions sur les CD, les stages de harpe celtique et les spectacles à venir. Extraits musicaux également. Cf. link 

 

  Elisa et Bruno ne se connaissaient pas, ils se sont rencontrés pour la 1ère fois en novembre, par le truchement de votre "servante", lors du premier séjour-résidence de Bruno à Quimper.

 

   Rencontre fructueuse à tous égards : Bruno est un amoureux de la poésie grecque (et de la Grèce), ils ne pouvaient donc que s'entendre et ils nous l'ont bien montré et fait entendre au cours de ce petit concert,  plein de charme, de finesse et d'émotion. Une belle découverte pour les spectateurs, sincèrement enchantés de cette soirée et, pour ceux et celles qui les ont suivies, des activités proposées par le Comité.

 

 

P1060784 

 

 

 

Ulysse tu tardes

Οδυσσέα αργείς 

 

Cuisine-1103.JPG 

 

 Merci à Caroline de la Médiathèque link de nous avoir proposé de participer à l'Odyssée des mots, merci à Tidiane, le directeur des Abeilles link , et à toute son équipe pour leur accueil et leur disponibilité, merci à Elisa et Bruno d'avoir accepté de "jouer ce jeu", merci à Laurent pour la "sono", merci à Michelle, Margot, Martine, Françoise, Claude, Janine, Alain, Danielle, Marie-Véronique, Guitou, et à toutes celles et ceux que j'ai - par mégarde - omis de citer....

M.R. 

Partager cet article

Repost 0
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 07:11

 

Quelques photos du concert de Nicolas Syros

 

P1050280.JPG

 

De gauche à droite : Kostas Syros, Dimitra Kontou, Nicolas Syros et Giorgos Syros.

Dans la formation musicale rébétiko, il est de tradition que les musiciens et la chanteuse soient assis.

 

 

 

P1050295

 

Nicolas Syros, virtuose du bouzouki des rébétès (à 3 paires de cordes)

et interprète inspiré de cette musique.

 

 

 

P1050291.JPG

 

Dimitra a dénoué ses cheveux, car il ne faisait pas très chaud... C'est le problème des souffleries, il faut les arrêter quand le concert commence, et du coup, le froid revient...

 

P1050292.JPG

 

Le baglama est un bouzouki miniature : très facile à transporter, et à cacher sous la veste à l'époque où les rébétès étaient pourchassés (1936 dictature de Metaxas) 

 

 

P1050296.JPG

 

Nicolas a invité sur le plateau les choristes présents du Choeur Penn ar Bed

à chanter trois poèmes de Seferis et Elytis mis en musique par Theodorakis.

Ce Choeur quimpérois a en effet chanté, sous la direction de Jean Golgevit, un programme grec

Theodorakis et les poètes

présenté au Théâtre de Cornouaille de Quimper en mai 2007,

puis à Lavrio en août 2008.

 

Et c'est là que tout (le jumelage) a commencé...

 

 

M.R.   

 

Partager cet article

Repost 0
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 07:09

 

 6 décembre 2013 20h30 

 

Concert Nicolas Syros 06.12.2013

 

Soirée REBETIKO 

 

Darkas - Hadzichristos - Hiotis -

Kaldaras - Kaplanis - Mitsakis -

 Peristeris - Tsitsanis - Vambakaris

 

« Parler des Rébétika, c’est-à-dire des chants des Rébètes et de tout l’univers impliqué par ce chant et cette poésie populaire serait raconter pratiquement un demi-siècle d’histoire grecque.

Je tiens ces chants pour aussi beaux, aussi profonds, aussi émouvants que les plus beaux blues, avec lesquels d’ailleurs ils présentent bien des affinités. »

 

Jacques Lacarrière. Spectacle Le Chant profond de la Grèce avec Nicolas Syros.

 

 

En prélude des chansons "post-rébétiques"

 

Theodorakis - Hadzidakis - Loïzos - Xarhakos

 

*********

Les musiciens 

 

NICOLAS SYROS est né à Athènes dans une famille de musiciens. Attiré très tôt par le bouzouki - seul instrument traditionnel typiquement grec, variante de la pandoura antique -, il se forme auprès des plus grands instrumentistes (Vassilis TSITSANIS) et interprètes de rebetiko.

Tant en Grèce qu’en France où il vit désormais, à Millau, il maintient cette tradition musicale dont il est le fidèle dépositaire et l’un des meilleurs interprètes, sachant allier technique et improvisation, tout en gardant et cultivant l’âme de cette tradition musicale, aujourd’hui « patrimoine musical classique » de la Grèce.

 

DIMITRA KONTOU est née à Athènes où elle fait des études de théâtre, de musique et de danse qu’elle poursuivra à Paris.

Comédienne et chanteuse elle participe à de nombreux spectacles de théâtre, cinéma et danse-théâtre tant en Grèce qu’en France. Elle travaille avec Nicolas Syros depuis 5 ans, et chante le répertoire contemporain et le rébétiko Actuellement elle joue dans Golfo, l’histoire d’un amour, version grecque par la Compagnie Les Hypocrites.

 

KOSTAS SYROS est né à Athènes. Il a commencé à étudier la musique et la guitare à l'âge de 9 ans. Il a accompagné nombre de musiciens de renom en Grèce,. Et il joue avec Nicolas Syros depuis 15 ans, en France et à l’étranger.

 

YORGOS SYROS, né à Millau et fils de Nicolas, poursuit la tradition musicale familiale. Il a appris le baglama auprès de son père, à l'âge de 6 ans, et il l'accompagne dans ses concerts et tournées.

 

M.R.    

Partager cet article

Repost 0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 08:37

 

 

Affiche-30-novembre.jpg

Partager cet article

Repost 0
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 14:25

 

Depuis 4 ans, chaque printemps et chaque automne,

François B. navigue en Méditerranée, de l'Ouest vers l'Est,

avec son Tamm Liorhig

("morceau de petit jardin" en langue bretonne).

 

P1000750.JPG

 

Cette année il est parti de Preveza (côte Ouest de la Grèce) pour gagner la mer Egée

en passant par le golfe de Patras et les golfe et canal de Corinthe.

Les conditions météorologiques étaient détestables, et une de ses voiles s'est déchirée...

Il a donc fait route le plus rapidement possible vers Lavrio

(c'était de toute façon dans ses projets) pour la faire réparer.

Grâce à l'aide du Club Nautique de Lavrio (NAOL), cela s'est fait en quelques jours.

 

Il a ensuite gagné les Sporades et la Chalcidique dans des conditions très difficiles :

en effet, de façon inattendue le meltemi s'est mis à souffler

avec une rare violence pendant plusieurs jours

Ces vents étésiens (= annuels et non pas d'été) soufflent habituellement en juillet et août.

Après une escale à Limnos, il est arrivé à Molyvos (Mytilène) où l'attendaient des coéquipiers

qui s'étaient faits à l'idée qu'ils reviendraient en France, sans avoir navigué !

 

 

P1000758

  

 Tamm Liorhig dans le port de Molyvos.

 

*************

 

Soirée rebetiko 

 à Molyvos

P1000759.JPG

 

M.R.

 

Partager cet article

Repost 0
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 14:58

 

Caricatures parues dans le journal TA NEA : éditions des 21 et 19 mai.

 

 

14F386C121EF14E8352395E3D59519CB.jpg

L'esquif en détresse s'appelle : Espoir...

L'hélicoptère, c'est l'Union Européenne : "Voulez-vous quelque chose ?

"des bouées de sauvetage, des rames, un gouvernail, une bossole et l'annulation du mémorandum !"*

 

*************

 

D5FD859760767CB55EF1E8F79B02FA92.jpg

 

De gauche à droite :

Venizelos (Pasok) et Samaras (Nea Dimokratia) s'adressent à Tsipras (Syriza) et Papariga (PCG) :

- Vous conduisez le peuple à la drachme et à l'abîme !

- Vous, vous conduisez le peuple aux memorandums et à l'austérité !"

 

Prêt à couler, sans bouée de sauvetage, Mitsos, le "grec moyen" :

- N'y-a-t-il pas quelqu'un pour nous conduire au rivage ?

 

M.R.

*************

Partager cet article

Repost 0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 09:55

 

Le mot grec signifiant impasse se dit adhiexodho

 

Il est composé, en commençant par la fin  de :

-odho : le chemin, la route (odhos / οδός)

-ex-     : hors de (exode)

-dhi-   : dhia ( le a est tombé devant le e), qui signifie à travers, cf. : diamètre, diagonale

a-       : préfixe négatif

a-dhi-ex-odho = absence d'une possibilité de faire une sortie.

 

**************

 

C'est aujourd'hui le mot qui revient le plus souvent dans la presse grecque, avec catastrophe, tragique, naufrage ...

Ni Samaras (Nea Dimokratia), ni Tsipras (Syriza) , ni Venizelos (Pasok) tour à tour chargés par le Président de la Démocratie Hellénique Papoulias de former un gouvernement n'y sont parvenus. Les tentatives qui ont suivi ont également echoué. Par conséquent, si rien de nouveau n'a eu lieu avant le 17 mai, les Grecs seront de nouveau appelés à voter le 17 juin.

Un gouvernement provisoire "de service" /  Yπηρεσιακή Κυβέρνηση sera nommé.

 

**************

 

Après  les P.I.C.S, la nouvelle "trouvaille" des marchés : GREXIT... 

 

 

**************

 

 

Dans le journal TA NEA du 14 mai 2012

 

           Samaras (en bas à gauche), Tsipras et Venizelos :

"Karolos, mets la clim', ça chauffe aujourd'hui !"

           Karolos Papoulias, le Président(cravate rouge) :

"Mes chers, tenez-vous-le pour dit, nous sommes sur des charbons ardents !"

 

 

A0F7B1786D3717729C2EFF7E69015ABE.jpg

M.R.

 

Partager cet article

Repost 0
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 09:12

 

Résultats 

  

 

 

Les deux "grands" partis se sont effondrés, et la Nea Dimokratia, avec ses 108 sièges (inclus le "bonus" des 50 sièges)  est loin de la majorité absolue de 151/300. Le PA.SOK est même devance par le SY.RIZ.A "Front de gauche"...

Les partis anti memorandum l'emportent donc largement.

Le parti d'extrême - droite "classique" LA.OS, dont le chef de file faisait partie du gouvernement de coalition qui, après la démission de Papandreou, avait été  mis en place par le "technocrate ex-banquier" Papadimos, paie son engagement gouvernemental : il n'est pas arrivé à franchir la barre des 3% et ne sera donc plus représenté au Parlement.

EN REVANCHE, le parti Chrissi Avgi / "Aube dorée", pour la 1ère fois, aura des représentants au Parlement : il a certainement largement recueilli les voix des mécontents du LA.OS.

 

Et maintenant ? Les amis grecs  contactés sont soulagés et plutôt optimistes : les deux partis dominants   ne pourront plus faire la loi (la loi de la Troïka) et devront compter avec les forces nouvelles qui se sont exprimées.  Ils espèrent en tout cas qu'un vent nouveau va souffler sur l'Europe et sur la Grèce.

Espèrons que les hommes politiques seront à la hauteur de l'enjeu.

Comme le titre un article de Kathimerini de ce jour :

 

Dernier cri avant l'explosion sociale.

 

  

L'abstention est de 34,90%.

 

 

ΚΟΜΜΑ     ΠΟΣΟΣΤΟ   ΕΔΡΕΣ   ΨΗΦΟΙ
 
      18,85%  Nea dimokratia (droite)   108   1.192.054
      16,78% SY.RIZ.A "Front de gauche"   52   1.061.265
      13,18% PA.SOK Parti Socialiste (sortant)   41   833.529
      10,60% Grecs Indépendants (droite antimémorandum)   33   670.596
      8,48% Parti communiste Grec   26   536.072
      6,97% "Aube dorée" extrême-droite néonazi   21   440.894
      6,11% DIMAR Gauche Démocratique   19   386.116
      2,93% Ecologistes Verts   0   185.366
      2,90% LA.OS Extrême-droite   0   183.466
      2,55% Alliance Démocratique   0   161.510
      2,15% Reconstruction   0   135.932
      1,80% Action - Alliance libérale   0   114.094
      0,96% Entente Sociale   0   59.821
      5,70% 18 autres "partis"   0   358.518

 

Dans la circonsription de l'Attique,  le SY.RI.ZA arrive largement en tête avec 19,42% des voix, suivi de la ND : 13,70, des Grecs Ind :13,50%, de l' Aube dorée : 9 ,71, du PC :8,72 et du PA.SOK : 8,24...

 

Depuis la mise en place du plan Kallikratis, la Lauréotique a maintenant 2 pôles, ce qui n'est pas simple, car ces villes sont de mentalités et de traditions différentes. Keratea n'a pas la tradition ouvrière de Lavrio.

 

KERATEA :

 

En tête, SY.RI.ZA : 28,05, puis Grecs Ind : 15,14ND : 14,87 , Chrissi Avgi8,33PA.SOK : 6,27, KKE : 5,60.



 

LAVRIO :

 

Ci-dessous, les résultats à Lavrio : définitifs à 94,44%. La colonne de pourcentages qui se trouve à droite du tableau, donne les résultats des législatives de 2009. Edifiant... En tête, SY.RI.ZA : 24,05%, puis  ND : 14,80% , KKE (PC) 12,84, Grecs Ind : 10,34, , PA.SOK : 9,82 et Chrissi Avgi : 7,76.

 

lavrio0705.jpg

 

M.R.

 

 

Partager cet article

Repost 0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 15:12

 

 TA NEA, dimanche 6 mai 2012

 

************

 

FEF31A53234FFA0ADAF389AA8151946E.jpg

 

- Tu jettes tous les bulletins qui te font horreur

et les yeux fermés

tu mélanges bien ceux qui restent,

tu en prends un et sans le regarder

tu le mets dans l'enveloppe !

- Et une croix ?

- Toujours ! Avant de le mettre dans l'urne

tu fais aussi ta (ton signe de) croix !

 

Jeu de mots sur croix :cf. article 6 mai précédent.

M.R. 

 

Partager cet article

Repost 0
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 16:51

 

Les élections législatives anticipées se tiendront le dimanche 6 mai 2012.

 

Les précédentes législatives, elles aussi anticipées,

suite à la démission du gouvernement de droite Nea Dimokratia avaient eu lieu en novembre 2009,

et avaient été remportées par le Parti socialste PASOK.

 

Le suffrage masculin est universel depuis 1864

 

Les femmes ont obtenu le droit de vote et d'éligibilité  /  δικαίωμα εκλέγειν και εκλέγεσθαι en 1952 .

 

Le vote est obligatoire, mais depuis 2001, l'abstention n'est plus sanctionnée.

 

Il y a 56 circonscriptions : le nombre d'élus varie en fonction de leur importance.

 

Le Parlement / η Βουλή se compose de 300 députés élus pour 4 ans, dont 288 sont "normalement "élus dans la circonscription où ils se présentent, et 12 autres le sont sur des listes nationales établies par les partis, et donc au prorata de leurs scores nationaux.

L'appellation de ces députés est difficilement traduisible : Joëlle Dalègre (cf. infra) propose "députés du territoire national" / βουλευτές της επικράτειας. Ce dispositif quelque peu "aristocratique" a été mis en place en 1975 par Constantin Caramanlis : "aristocratique", au sens étymologique du terme, puisqu'il s'agissait pour lui de distinguer les "meilleurs", esprits éminents et personnalités remarquables. Est-ce toujours le cas ?... Andreas Papandreou en 1981 était très circonspect à l'égard de cette "étrangeté" qu'il a d'ailleurs songé à supprimer, mais Caramanlis et le Conseil Constitutionnel eurent le dernier mot. 

 

Les députés sont élus  selon un système de proportionnelle renforcée / ενισχυμένη αναλογική, à un seul tour, combinant la proportionnelle classique et le système majoritaire, combinaison qui, depuis les modifications faites en 2008,  favorise encore plus le parti arrivé en tête. Ce parti, en effet,  va, en plus du nombre obtenu par son score, bénéficier automatiquement d'un bonus de 50 députés supplémentaires : par conséquent, les sièges à répartir selon la proportionnelle sont de 250 (300 - 50), et le pourcentage théorique pour qu'un parti soit majoritaire est donc de 40,4 des votes exprimés, soit de 101 pour 250 auxquels s'ajoutent les 50 députés "bonus", ce qui fait une majorité absolue de 151 sur 300...

 

L'électeur peut, sur la liste du parti qu'il a retenu, cocher d'une croix le ou les candidats de son choix, le nombre de croix possibles dépendant du nombre de députés à élire dans sa circonsription. Dans la circonscription très peuplée de l'Attique (où se trouve Lavrio), le nombre de députés à élire est de 17, et le nombre maximum de croix est de 4.

 

Un parti ne peut avoir un député que s'il a dépassé les 3% de suffrages à l'échelle nationale. 

 

 

***************** 

 

En 2009, 24 partis avaient présenté des candidatures : 5 partis avaient eu des députés.

 

6 mai 2012, 32 "partis" vont présenter des candidats, et 4 ont été refusés par la Haute Cour de l'Aréopage ! En raison de la crise, des mesures d'austérité qui ont été votées et de la présence de la Troïka, beaucoup de dissidences et de mouvements divers - tous "anti-memorandum" - ont vu le jour depuis 2011, ce qui explique ce nombre. Cette offre pléthorique aura probablement pour effet une importante dispersion des voix.

 

PA.SOK Parti Socialiste Panhellénique / Πανελληνικό Σοσιαλιστικό Κίνημα : Evangelos Venizelos, ex Ministre de l'Economie du gouvernement Papadimos.

ΝD (droite)Nouvelle Démocratie  / Νέα Δημοκρατία : Antonis Samaras

KKE Parti Communiste Grec / Κομμουνιστικό Κόμμα Ελληνικό : Aleka Paparigas

SY.RIZ.A Coalition de la gauche radicale  / Συνασπισμός Ριζοσπαστικής Αριστεράς : Alexis Tsipras

LA.OS (extrême droite) Rassemblement populaire Orthodoxe / Λαϊκός Ορθόδοξος Συναγερμός :Georgios Karatzeferis

Plusieurs partis dissidents de ND et du PA.SOK sont susceptibles de dépasser les 3%.  

HRISI AVGI Aube Dorée (extrême droite neo-nazie) / Χρυσή Αυγή : Nikos Mihaloliakos. Jusqu'à présent, il n'avait pas réussi à  franchir la barre des 3% : il semblerait que dimanche 6 mai, il le fasse...

  

***************** 

 

Les Grecs sont très attachés à leur ville ou village natals, leur "patrie". Beaucoup d'entre eux sont donc restés inscrits dans leur commune de naissance. Ils peuvent bénéficier d'un congé "spécifique élections" pour se rendre dans leur bureau de vote : 1, 2, 3 jours maximum en fonction de la distance qui les en sépare. Les élections donnent donc lieu à une impressionnante transhumance continentale et maritime : on compte près de 2,5 électeurs de ce type. Ils ont d'ailleurs un nom : "hétérodimotes" / ετεροδημότες ! Et c'est bien sûr l'occasion de retrouvailles festives, ce qui ne fait pas de mal, surtout en temps de crise...

Dans les grandes villes du pays a été mis en place, relativement récemment, un système permettant aux "hétérodimotes" de voter "chez eux" sans pour autant se déplacer. Aux législatives de 2009, à peine 500 000 électeurs l'avaient utilisé.

 

 ***************** 

Une partie de ces informations, notamment celles qui ont trait aux modalités électorales générales, se trouvent dans l'ouvrage collectif (direction Joëlle Dalègre) :

La Grèce inconnue d'aujourd'hui, de l'autre côté du miroir. Ed. L'Harmattan 2011.

 

M.R.

Partager cet article

Repost 0

Chouette lauréotique


                 
   
Γλαυξ λαυρεωτική
(Musée Archéologique d'Athènes)
    Tétradrachme Vème s. av J-C 
    Argent des mines du Laurion

Présentation / Παρουσίαση

         Notre Association (loi 1901, J.O. 17/12/2008) a pour projet de tisser des liens amicaux et durables entre ces deux villes situées aux deux extrêmes de l'Europe, au travers d'échanges les plus variés possible.

     Ce blog vise à donner de la publicité à nos activités, à faire connaître Lavrio, son passé, son présent, et à présenter quelques aspects de l'actualité - au sens le plus large du terme - et de la culture de la Grèce contemporaine et de la Grèce en général.


          Faites-nous part de vos commentaires, réactions et propositions : il suffit de cliquer sur "écrire un commentaire" ou d'adresser un courriel à l'adresse ci-dessous.

Recherche

COURS DE GREC

Afin de faciliter les futurs échanges, le Comité organise des cours de grec moderne.

Contact quimper_lavrio@yahoo.fr

 

Contact / Επικοινωνία