Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 00:15
Exposition: un Retable à Lavrio

Partager cet article

Repost 0
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 22:57

A Lavrio :

Création d’une ÉPICERIE SOCIALE, réseau de solidarité et d’échanges, à Lavrio, Keratea et Kamaritza : adoptée à l’unanimité par le Conseil Municipal, et en partenariat avec les associations, organisations, syndicats et entreprises de la région. L’épicerie sociale organise des échanges de produits (nourriture, produits d’hygiène, vêtements, jouets, couvertures, ou toute autre chose utile), des échanges de compétences, de connaissances, et propose un soutien psycho-sociale aux familles vulnérables ou en difficulté économique.

L’épicerie sociale rejoint ainsi le service administratif de la protection sociale de la mairie, qui pour sa part organise des « soupes populaires » et des distributions de nourriture aux personnes économiquement faibles.

Ailleurs, en Grèce (Article du 22 octobre 2014. Traduction Nihil pour OKEANEWS):

"Malgré une loi votée en mai dernier, qui déclare illégal le mouvement « Pas d’intermédiaire », le groupe qui en est à l’origine reste imperturbable, en insistant qu’il continuera son activité : samedi prochain il distribuera ses produits à Katerini, au nord du pays.

Le "MOUVEMENT DE LA PATATE" - initiative populaire qui s'est fait connaître il y a trois ans en court-circuitant les intermédiaires entre les producteurs et les consommateurs - poursuivra ses activités, selon l'un de ses fondateurs.

Ilias Tsolakidis, l'un des fondateurs du groupe, a dit que celui-ci continue sa lutte et a annoncé la distribution de produits (pommes, pommes de terre et lentilles) ce samedi aux consommateurs de Katerini, au nord de la Grèce, avec l'autorisation de la municipalité, malgré la loi votée par le Parlement en mai dernier qui interdit la vente de rue dans les communes de plus de 3.000 habitants et qui proscrit de nouvelles autorisations de vente ambulante aux producteurs.

Le groupe Action volontaire, qui a lancé l'initiative en février 2012, décrit cette nouvelle législation comme étant une tentative tortueuse d'abolition du mouvement "Pas d'intermédiaire", popularisé par les média sous le nom de "Mouvement de la patate".

"En d'autres mots, un fermier ne pourra pas vendre ses produits directement au consommateur mais seulement aux négociants et aux grandes surfaces" a dit Tsolakidis à The Press Project International, ajoutant que le groupe "Action volontaire" débutera une campagne nationale pour contraindre le gouvernement à retirer sa loi.

Il ajoute qu'au lieu de réprimer les intermédiaires en limitant leurs profits, le gouvernement cherche à détruire les marchés de rue pour servir les intérêts des multinationales et des grandes chaînes de distribution.

"Pas d'intermédiaires" a débuté lorsque le groupe "Action volontaire", dans son berceau de Katerini, a incité les producteurs de pommes de terre à vendre leurs produits directement aux consommateurs, par solidarité - alors que la Grèce faisait déjà face à un chômage record et que son économie sombrait à un niveau alarmant.

L'idée de court-circuiter supermarchés et épiceries a jailli et s'est répandue comme un incendie à travers le pays. Les prix se sont effondrés et le mouvement a financièrement soulagé des milliers de foyers, tout en mettant en lumière les profits des chaînes de supermarchés. En plus des pommes de terre, sont vendues des olives, du riz, des oignons et d'autres aliments de base".

Crise économique: la solidarité s'organise, avec ou sans les Institutions

Partager cet article

Repost 0
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 21:43

Paru le 20/10/14 dans Nice matin (URL source: http://www.nicematin.com/antibes/a-antibes-la-villa-de-zorba-le-grec-mise-en-vente.1951180.html)

Le député-maire d'Héraklion, ville de naissance de Kazantzákis, fera partie de la délégation qui va visiter la maison. Celle-ci pourrait devenir un musée.Eric Sennegon

La nouvelle a enflammé la presse hellène au point que le gouvernement grec et la fondation Kazantzákis ont été sollicités afin que la demeure du célèbre écrivain devienne un musée.

La petite villa antiboise de Níkos Kazantzákis, l'auteur du livre Alexis Zorbás (paru en 1946) dont Michael Cacoyannis s'est inspiré pour réaliser le film Zorba le Grec (1), est à la vente.

Située au numéro 8 de la rue du Bas-Castelet, surplombant la place du Safranier, cette petite maison de deux étages de 23 m2 chacun, est estimée à 540 000 euros. La décision des propriétaires actuels de se séparer de leur bien, suscite un vent de polémique en... Grèce.

La presse hellène s'en fait largement l'écho. Surtout depuis que dans les colonnes du Greek Reporter,le député-maire d'Heraklion, ville de Crète dont est originaire Níkos Kazantzákis, s'est ému de la situation.

« Quand nous avons su que la maison antiboise de Níkos Kazantzákis était à vendre, nous avons contacté notre ministre de la Culture mais aussi tous ceux qui admirent l'écrivain à travers le monde, afin de trouver les moyens de ne pas perdre cette maison. Nous voulons que la Grèce conserve ce patrimoine, à Antibes, pour y faire un musée, par exemple. »

Le monde en émoi

L'agence immobilière Carole Eliane qui a l'exclusivité de la vente, est étonnée par l'ampleur de la réaction... mais surtout par le temps qu'elle a mis à prendre forme. « Depuis quelques jours, le monde entier parle de cette affaire, alors que cette maison est en vente depuis plusieurs années. Quoi qu'il en soit, l'actuel propriétaire a accepté de la retirer du marché, le temps que la Fondation Kazantzákis et le gouvernement grec trouvent une solution. La ville d'Antibes a été contactée aussi. D'ailleurs, une délégation grecque est attendue ici en novembre pour rencontrer Jean Leonetti. Les Grecs visiteront la maison où ils envisagent d'installer un musée. Mais c'est vraiment très petit, vous savez ».

Si l'on se met dans les pas antibois de Níkos Kazantzákis, c'est bien vers la commune libre du Safranier qu'il faut se diriger. Outre la maison, il y a, là, une placette qui porte le nom de l'écrivain grec, né en 1883. Un banc situé en bas de sa maison porte également son nom. C'est là qu'il aurait écrit ses derniers romans et essais qui ont suivi Alexis Zorbás.

Mais cette demeure du Bas-Castelet n'aura pas été sa seule résidence antiboise. Kazantzákis a également résidé, de juin 1948 à avril 1949, dans la villa Rose,6 boulevard du Cap. Puis d'avril 1949 à juin 1954, il a vécu à la villa Manolita au parc Saramartel de Juan. Ce n'est que le 22 avril 1954 qu'il s'est installé au Safranier. Il y passera de longs séjours jusqu'à sa mort, le 26 octobre 1957, à Fribourg-en-Brisgau.

1. Le film est sorti en 1964 avec Anthony Quinn dans le rôle-titre.

A Antibes, la villa de "Zorba le Grec" mise en vente

Partager cet article

Repost 0
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 19:43

     Après la fête Nationale principale du 25 Mars (commémoration de la Guerre d'Indépendance 1821-1829 qui a abouti à la libération de la Grèce de l'occupant turc), le 28 octobre est la deuxième fête Nationale grecque. On fête le "Non" (OXI) déclaré à Mussolini :

 

     « Dans la nuit du 27 au 28 octobre 1940, l’Ambassadeur d’Italie à Athènes se rend chez le Premier Ministre grec Métaxas et lui remet un télégramme : «Le gouvernement italien demande à la Grèce de laisser son armée entrer dans le pays». Le 28 octobre au matin, toute la Grèce répondit “OXI” “NON” ! Mais sans attendre la réponse des Grecs, l’armée de Mussolini pénètre à 6 heures du matin en Grèce.

Les Grecs, nobles et fiers, la repousse et la poursuive jusqu’à Koritsa au centre de l’Albanie. Le monde entier admire les victoires de ce peuple sans moyen, sans armes mais avec des cœurs de héros.

Churchill, voyant les Grecs combattre de la sorte dit «On ne dira désormais plus que les Grecs combattent comme des héros mais que les héros combattent comme des Grecs».

Le 17 novembre, les troupes italiennes reculent. Le 21 novembre, c’est la libération de Koritsa, le 29 novembre celle de Moschopoli puis de Aryirokastro et Delvino. A la fin de décembre, l’Epire du nord est libérée par l’armée grecque qui repousse les Italiens à 60 km au-delà de la frontière gréco-albanaise.

L’armée de Mussolini attaque la Grèce à nouveau le 9 mars 1941, mais échoue.

La défaite des Italiens change les plans d’Hitler. Le 6 avril 1941, l’Ambassadeur allemand à Athènes annonce au Premier Ministre grec, Alexandros Korisis (Métaxas est décédé le 29 janvier), la guerre entre la Grèce et l’Allemagne ».

(Site agora-dialogue.com)

 

     Cette guerre durera jusqu'en 1945 et fera 1,5 millions de victimes en Grèce, sur une population de 6 millions d'habitants.

Pour commémorer ce jour historique du 28 octobre 1940, une grande parade militaire a lieu chaque année à Thessalonique.

A Lavrio notre ville jumelle, comme dans les autres villes du pays, on assiste à un défilé des écoles, des scouts et des représentants des différents clubs culturels. Un discours est prononcé à l'occasion de cette date importante.

Partager cet article

Repost 0
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 17:25

Festival International du film insulaire de l'Ile de Groix (Fifig) - du 20 au 24 août 2014


Cette année, les Iles Grecques étaient à l'honneur. N'appelle-t-on pas Groix l’île aux "Greks*" ? Trois membres du CA (Françoise, Madeleine, Yvette) ont eu la chance de pouvoir être à Groix pour cette 14ème édition du Fifig. Au programme : des films grecs, des documentaires et des courts métrages sur la Grèce, des tables rondes, une conférence sur Kazantzakis, de la musique (Ross Daly, Elisa Vellia et les Nefeles)... mais aussi des ateliers création pour enfants avec le peintre Ulysse Ketselidis.

Au total, 97 invités dont : Manolis Kritsotakis et Sybille Meder cinéastes, Theodoris, protagoniste du documentaire "Little Island", Georges Stassinakis, fondateur de la Société des Amis de Nikos Katzantzaki.

La vingtaine de projections proposées nous a montré le peuple grec face à la crise, l'immigration sur les îles, mais aussi la richesse de la culture grecque au travers du regard d'artistes et le rapprochement entre turcs et grecs des îles la mer Egée, etc…. Des rencontres passionnantes et passionnées sous le soleil de Groix !

Un jury "jeunes" composé de collégiens de Belle-Ile et de Groix pour les courts métrages et un jury "adultes" (dont Stélios Kypraios, traducteur et sous-titreur en grec moderne, également organisateur de festivals) ont décerné des prix à trois films/documentaires grecs :

- Coup de coeur : "Evaporating Borders" d'Iva Radivojevic sur la vie des demandeurs d'asile sur l'Ile de Chypre

- Mention spéciale du Jury : "Comme des lions de pierre" d'Olivier Zuchuat sur les camps de rééducation pendant la dictature des colonels, sur l'îlot de Makronissos (en face de Lavrio !)

- Documentaire : "Little Palace of Aoria" de Vassilis Panagiotakopoulos retenu par les collégiens de Belle-Ile et de Groix, qui raconte l'histoire de crétois qui décident de redonner vie à un village abandonné.

Découvrez tous les films et documentaires proposés pendant ce festival sur le site du Fifig : www.filminsulaire.com

*Le mot "Grek" est le nom (dans la langue groisillonne) de la cafetière que les marins emportaient sur leurs thoniers.
Les films grecs à l'honneur au Festival International du film insulaire de l'Ile de Groix
Les films grecs à l'honneur au Festival International du film insulaire de l'Ile de Groix
Les films grecs à l'honneur au Festival International du film insulaire de l'Ile de Groix
Les films grecs à l'honneur au Festival International du film insulaire de l'Ile de Groix
Les films grecs à l'honneur au Festival International du film insulaire de l'Ile de Groix
Les films grecs à l'honneur au Festival International du film insulaire de l'Ile de Groix
Les films grecs à l'honneur au Festival International du film insulaire de l'Ile de Groix
Les films grecs à l'honneur au Festival International du film insulaire de l'Ile de Groix
Les films grecs à l'honneur au Festival International du film insulaire de l'Ile de Groix
Les films grecs à l'honneur au Festival International du film insulaire de l'Ile de Groix
Les films grecs à l'honneur au Festival International du film insulaire de l'Ile de Groix
Les films grecs à l'honneur au Festival International du film insulaire de l'Ile de Groix
Les films grecs à l'honneur au Festival International du film insulaire de l'Ile de Groix

Partager cet article

Repost 0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 19:47

Dans le cadre des "jobs" d'été proposés par la mairie, le Comité de jumelage a accueilli au mois de juillet deux jeunes étudiants de Lavrio, Filippos et Eleanna.

Filippos (qui préfère qu’on l’appelle Philippe), étudiant en architecture à Patras, a travaillé à la Maison du Patrimoine. Eleanna, étudiante en Sciences Politiques, Histoire et Art Dramatique à Athènes était chargée de l’accueil des visiteurs au Musée des Beaux-Arts.

Logés dans un Foyer de Jeunes Travailleurs avec les autres étudiants (italiens, espagnols et allemands), leur emploi du temps a été très chargé : réception officielle à la mairie, pêche à pied, visite de Quimper, Locronan, Bénodet, Sainte Marine, Concarneau, le Festival de Cornouaille, un détour par le Château de Trévarez et l’exposition Dubuffet à Landerneau, et bien sûr les crêperies et le Ceili*….

Eleanna et Filippos ont beaucoup apprécié leur séjour à Quimper. Il leur a permis d'améliorer leur français, de découvrir le monde du travail et la culture de notre pays, de notre région. Ils garderont aussi le souvenir des nombreux contacts qu'ils ont noués dans leur ville jumelle.

Le Comité de Jumelage remercie la ville de Quimper qui, chaque année, propose et réserve ces "jobs d'été" à de jeunes étudiants ouverts sur le monde.

*Le Ceili : « LE » Pub irlandais de Quimper

Deux étudiants grecs "en résidence" à Quimper
Deux étudiants grecs "en résidence" à Quimper
Deux étudiants grecs "en résidence" à Quimper
Deux étudiants grecs "en résidence" à Quimper
Deux étudiants grecs "en résidence" à Quimper

Partager cet article

Repost 0
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 08:42

 

 Du 19 mars au 6 avril 2014

 

Un thème passionnant !

 

Cf site de l'ARELAB Association Régionale des Professeurs Langues Anciennes de Bretagne link 

 

Vous y trouverez le programme complet (autres départements bretons)  

 

 

Image2.jpg

 

 

 

À QUIMPER :

Pôle universitaire Pierre-Jakez Helias

Ø Jeudi 27 mars à 18 h : « Les représentations de saint Jérôme dans la peinture occidentale (XVe - XVIIe siècles) : entre légende dorée et historicité », conférence de B. Jeanjean (UBO, latin), organisée dans le cadre des « Jeudis de l’art et de l’archéologie »

Entrée libre – Amphithéâtre Michel Quesnel (A005)

Adresse : 18, avenue  de la Plage-des-Gueux

Renseignements : 02 90 94 48 00

Musée des beaux-arts

Ø Dimanche 30 mars à 15 h : Visite sur le thème « Parcours antique au musée »

Entrée libre

Renseignements : 02 98 95 45 20

 

À BREST :

 

Musée des beaux-arts 

Ø Samedi 22 mars :

à 15 h 30 : « Plantes médicinales et philtres magiques dans l’Antiquité »,conférence  de D. Frère (Université de Bretagne-Sud, histoire ancienne)

à 16 h 30 : « La magie antique dans les peplums et la bande dessinée », conférence de D. Frère (Université de Bretagne-Sud, histoire ancienne)

Entrée libre

Renseignements : 02 98 00 87 96

Librairie Antinoë

(spécialisée en archéologie du bassin méditerranéen)

 

Ø Samedi 22 mars :

à 16 h 45 : Lecture de légendes antiques (pour les 4-7 ans)

à 17 h 30 : « Magie blanche, illusionnisme et mentalisme dans le théâtre gréco-romain », causerie démonstrative par F. Guillemin (historien et magicien) (pour tous publics)

Ø Du 19 mars au 6 avril : Exposition de livres et catalogues sur le thème de la magie dans l’Antiquité

Entrée libre

Adresse : 30, rue Émile Zola

Renseignements : 02 98 80 52 48

Faculté Victor-Segalen

Ø Mercredi 19 mars à 18 h : « Quand un moine s’oppose à un évêque : la controverse entre saint Jérôme et Jean de Jérusalem (393-397) », conférence de B. Jeanjean (UBO, latin) organisée dans le cadre des « Rendez-vous du mercredi »

Entrée libre – Salle B001

Adresse : 20, rue Duquesne

 

Restaurant universitaire

Ø Mercredi 2 avril à 19 h 30 : Repas romain à la faculté Victor-Segalen

Tous publics

Tarif : 15

Renseignements et réservation avant le 25 mars : benoit.jeanjean@univ-brest.fr

Inscription confirmée à réception du chèque à l’ordre de ARELA Bretagne, à expédier à l’adresse suivante : Benoît Jeanjean – Faculté Victor-Segalen – 20, rue Duquesne – CS 93837 – 29238 Brest cedex 3

 

AU RELECQ-KERHUON :

Médiathèque François Mitterrand

Ø Du 19 mars au 5 avril : Présentation d’ouvrages consacrés à l'Antiquité

Ø Mercredi 2 avril à 15 h 30 : « L’heure du conte mythologique » par C. Colin (professeur, lettres classiques) (pour les 8-12 ans)

Entrée libre

Adresse : 68, rue V. Jézéquel

Renseignements : 02 29 00 52 75

ou mediatheque.mairie-relecq-kerhuon.fr

À MORLAIX :

 

Bibliothèque du patrimoine écrit

« Les Amours jaunes »

Ø Du 20 mars au 17 mai : Exposition d’ouvrages patrimoniaux sur le thème de la magie et de la sorcellerie dans l'Antiquité

Ø Samedi 29 mars à 14 h 30 : « Magie, charmes et sortilèges dans l’Antiquité », conférence de D. Frère (Université de Bretagne-Sud, histoire ancienne)

Entrée libre Adresse : Hôtel de ville

Renseignements : bib-amoursjaunes@villedemorlaix.org ou 02 98 63 10 13 (contact : Mme Denizeau)

Jeudi, vendredi : 14 h-18 h / samedi : 14 h-17 h

À LANDERNEAU :

Librairie Les Passagers du livre

Ø Mercredi 26 mars à 16 h : Lecture de légendes antiques autour de quelques magiciennes de l’Antiquité par B. Jeanjean (UBO, latin) (à partir de 4 ans)

Entrée libre - Adresse : 28, rue de la Fontaine Blanche

Renseignements : 02 98 41 32 83

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 11:29

 

 

EPOS – Cours de Grec & Séjours Linguistiques 

N°Siret: 53193613600013  

Stage de grec moderne et initiation à la chanson grecque à IRAKLIA

(Petites Cyclades)

JUILLET 2014 

Κ α λ ο κ α ί ρ ι   σ τ η ν  Η ρ α κ λ ε ι ά

 

  iraklia_castle_F21407.jpg

Pour la quatrième année, notre amie Sophia organise à nouveau sur l’île d’IRAKLIA, dans l`archipel des Petites Cyclades , un stage de grec moderne, du 13 juillet ( départ d`Athènes) au 26 juillet inclus. Une île qui a gardé toute son authenticité, et où nous accueille la petite école du village.    

Les participants peuvent bénéficier des loisirs offerts par l’île : les plages, les balades et bien sûr le farniente en dégustant un “ frappé », ou en s’ éternisant à la terrasse d`une taverna.    

Quoi de plus agréable que de profiter des vacances pour, sans presque s’en apercevoir, apprendre ou parfaire sa connaissance de la langue grecque.    

Séjour ouvert à tout public. Possibilité d’ être accompagné.

 

    Deux modules sont proposés:  

Module court:    

7 jours (du lundi 14 au lundi 21 juillet – dimanche libre).    

4 heures de cours par jour : 3 heures de langue plus une heure de pratique ludique à travers la chanson populaire.    

Module long :

 

12 jours (du lundi 14 au  samedi 26 Juillet  - dimanche libre).    

La première semaine correspond au programme du séjour court.    

La deuxième semaine comportera 4 heures de cours de langue par jour.    

 

    NOUVEAU : INITIATION A LA MUSIQUE GRECQUE                                                                                                        

Enseignante en éducation musicale à l` IUFM et à UPEC (Académie de Créteil), Irène Priniotakis est spécialiste en pédagogie musicale.  Elle pratique le chant, le piano et la guitare et elle chante dans différents chœurs et ensembles vocaux semi - professionnels en France. Née en France, d `origine grecque, elle possède un vaste répertoire de chansons, qui aidera, sans doute, les stagiaires à mieux mémoriser le vocabulaire appris et surtout à mieux apprécier la musicalité de cette langue .    

A raison d’une heure de musique par jour, l’apprentissage de chants populaires grecs sera facilité par la pratique :  

 

de jeux vocaux qui favoriseront la perception de la musicalité de la langue liée entre autres à son accentuation.    

de jeux rythmiques mettant en valeur la spécificité des rythmes utilisés dans ce répertoire.    

Les chants appris (accompagnés à la guitare) seront présentés et enregistrés au fur et à mesure, puis rassemblés à la fin du stage pour être envoyés à chaque stagiaire sous forme de fichier mp3 par internet.   

 

  Enseignement de la langue grecque.              

Professeure de la langue grecque et enseignante de la langue française, comme langue étrangère, Sophia Dimopoulou a travaillé dans l`éducation nationale grecque.  

Elle a créé “ EPOS”, organisme de formation en langue grecque, reconnu par le Programme Européen pour l'Education et la Culture “ ERASMUS+”.    

 Sophia  organise des séjours linguistiques de grec en France et en Grèce en utilisant des méthodes d’apprentissage modernes et traditionnelles. Elle insiste sur la communication et l’ acquisition de la structure de la langue.   

 

Un manuel complet des cours dispensés lors du stage sera offert aux élèves.

 

    Pour tous renseignements et informations complémentaires et inscription,

adressez-vous directement à Sophia  sophia.dim89@gmail.com

ou quimper_lavrio@orange.fr

 

Tarif et conditions de paiement    

Frais pédagogiques :    

Pour 7 jours   : 380 € : 190 à la réservation*, le solde en fin de séjour.    

Pour 12 jours : 580 € : 290 à la réservation*, le solde en fin de séjour.    

Compte tenu des statuts de notre société, seuls les coûts de formation peuvent faire l’objet d’une facture.

 

Frais de séjour :    

Voyage en bateau A/R du Pirée à Iraklia : 77€    

Hébergement en studios (climatisés de 2 ou 3 lits avec réfrigérateur  et réchaud pour préparer le petit déjeûner) : 30€ par jour pour les chambres avec vue sur le jardin ou 35€ par jour pour les chambres avec vue sur la mer.     

Dès réception des arrhes* (voir ci-dessus), nous nous engageons à prendre nous mêmes les billets de bateau pour Iraklia et à verser une avance de deux nuits par chambre réservée (60€ ou 70€, selon qu’elle a vue sur la mer ou non).

 

◊ Pour agrémenter votre séjour nous proposons un certain nombre d'activités :    

promenades pédestres jusqu' à  Chora puis à la grotte Ag Ioannis et ses concrétions.    

promenade en caïques ( durée 6 H avec arrêt dans les plages pour baignades).    

pêche à la ligne,pétanque,jeux de plage,mini ping-pong.    

jeux de société ,en particulier parties endiablées de ''ΤΑΒΛΙ''    

initiation au chant et danses grecques    

le tout dans une ambiance familiale bon enfant.    

◊ Pour les repas,le choix est laissé aux élèves quoique bien souvent , ceux- ci se retrouvent pour partager ces moments conviviaux dans de charmantes tavernes.

 

Pour venir en Grèce,nos élèves venant des quatre coins de France ont la liberté de choisir, en fonction des horaires  et de leur lieu de résidence la compagnie aérienne avec laquelle ils souhaitent voyager.    

Nous conseillons vivement aux personnes intéressées par le séjour, d'acheter leur billet le plus tôt possible afin de bénéficier de meilleurs tarifs.    

Déroulement du séjour:.    

Regroupement des stagiaires au port du Pirée - arrivée au Pirée à 16H pour départ du ferry à17h.30    

 Voyage Le Pirée - Irakleia d'une durée de 7 heures et 20 minutes. Arrivée Irakleia à 0H50. Transfert en voiture vers vos studios.    

Lundi 14 juillet  début de la formation

Début du cours à 9H

Pause café à 10H30

Fin du cours à 12 H15

Reprise des cours à 17H

Fin des cours à 18H

 

Pas de cours les dimanches 20 et 27 juillet

Lundi 21 à 19 H fin des cours session courte

Samedi 26 à 19 H fin des cours session longue

Pôt d'adieu

       

   

Accompagnement à l'embarcadère du ferryd'Irakleia à 7H45 (de Irakleia au Pirée direct : lundi,mercredi et dimanche à 8H du matin    

RETOUR laissé à l'initiative des participants.    

 

 

Partager cet article

Repost 0
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 21:36

 

    La "session" Odyssée des mots du 20.02.2014, conjointement organisée par la Médiathèque de Quimper, le Centre Social des Abeilles et le Comité de Jumelage Quimper-Lavrio s'est déroulée au Centre, de 15 à 21h, dans une ambiance très chaleureuse : les différents volets de la manifestation, ont rencontré un grand succès.

 

 15h : Cours de cuisine

 

    Au programme, la confection de tiropitas (petits triangles féta-menthe) et de bougatsas (petits triangles-desserts fourrés de semoule super-fine vanillée).

 

Les deux recettes seront données dans un prochain article.

 

    Dans l'un et l'autre cas, l'objectif essentiel de la "leçon" dirigée par Michelle est de faire apprendre la technique, le doigté du pliage de la pâte "filo", sans qu'il y ait trop de pertes...

 

    Le Comité avait apporté toutes les matières premières nécessaires,  de même que la vaisselle, sans oublier les indispensables pinceaux pour huiler-beurrer les bandes de pâte. La leçon a eu lieu dans la cuisine du Centre, pour 9 stagiaires (où étiez-vous, Messieurs ?), le nombre maximal vu l'exiguité du local.

 

 

P1060787.JPG

 

 

    Michelle (au centre) était assistée de Margot (la dernière à droite) et de Madeleine (qui prend la photo),toutes deux bien préparées par une lecon particulière préalable !

     

    Important de bien écouter les explications sur la marche à suivre, car la manipulation de la pâte "filo" est très délicate... 

 

P1060756

 

         

 

Et on s'active ! Les tiropitas et bougatsas sont en effet prévues au menu de l'apéritif de 18h :

quelle gageure, quelle responsabilité !

 

Cuisine-1051.JPG 

 

    Et tandis que les cuisinières, désormais expertes, continuent leurs pliages et enfournent les plateaux (les deux fours sont allumés !), la deuxième "animation" va commencer. 

 

 

 16h30 : Cuisine-causerie linguistique et étymologique.

 

"Vous parlez grec et ne le saviez pas !"

La rencontre a lieu dans la petite bibliothèque du Centre : nombre limité, donc.

 

Cuisine-1055.JPG

 

 

    Le propos est de montrer - de façon plaisante - que, en dehors des mots dont l'origine grecque est évidente, ne serait-ce que parce qu'ils ont un y, nous employons couramment des mots "simples" dont on ne soupçonne pas qu'ils viennent du grec, comme problème, poète, histoire, idiot etc. etc. Ces termes ne viennent  pas directement du grec comme le lexique plus "savant", mais via la langue latine, laquelle a emprunté à la langue grecque tout ce qui lui manquait.

 

   Après une très rapide présentation de la formation de la langue française, ce sont les travaux pratiques sur une petite "histoire zoologique" écrite pour la circonstance *, et où se cotoient mots "savants" (encore que courants dans la langue écrite ) comme catastrophe, psychiatre, amnésique etc.  et mots banals : pirate, horizon, coma, diable etc., le but du "jeu" étant de repérer tous les mots "grecs" et autant que possible de les "expliquer". 

 

* disponible sur demande (cf contact), et on peut s'amuser à la développer

 

    Pour terminer : pourquoi a-t-on fait, fait-on et fera-t-on toujours appel à la langue grecque pour créer des mots nouveaux (néologismes !) et pourquoi peut-on en fabriquer à l'envi ?!  Démonstrations au tableau ! Il nous aurait fallu 20 minutes de plus pour faire le tour de la question, mais la gastronomie, la poésie et la musique (tous les trois, grecs) nous attendent ! 

 

 

18 h : changement de décor  pour la soirée grecque avec Elisa Vellia et Bruno Doucey

 

    Dans l'intervalle, la salle de réception pour la soirée grecque a été préparée, tiropitas et bougatsas sont sur les plateaux, et d'autres mets apéritifs, sans oublier l'ouzo et le cidre, les deux piliers (je n'ose dire les mamelles...) du jumelage !

 

 

  Cuisine-1059.JPG

 

         

 

Elisa et Bruno se préparent

 

  P1060790.JPG

 

     

Le public est (presque) en place : quelques retardataires et/ou gourmands au buffet...

 

P1060780.JPG

 

 

 

    Présentation de la soirée par Bruno Doucey, poète-éditeur,

l'invité de L'Odyssée des mots 2013 - 2014.

 

    Bruno a publié en bilingue trois textes du poète grec Yannis Ritsos : Symphonie du printemps, Le chant de ma soeur et Les 18 poèmes de la Patrie amère. Un quatrième est en préparation pour mai prochain : Grécité qui sera également présenté en bilingue, dans la traduction (quasi-irremplaçable) de Jacques Lacarrière. Cf Editions Doucey  link

 

   J'ai déjà eu l'occasion de présenter Elisa sur ce blog : sur son site, ci-dessous, vous trouverez des précisions sur les CD, les stages de harpe celtique et les spectacles à venir. Extraits musicaux également. Cf. link 

 

  Elisa et Bruno ne se connaissaient pas, ils se sont rencontrés pour la 1ère fois en novembre, par le truchement de votre "servante", lors du premier séjour-résidence de Bruno à Quimper.

 

   Rencontre fructueuse à tous égards : Bruno est un amoureux de la poésie grecque (et de la Grèce), ils ne pouvaient donc que s'entendre et ils nous l'ont bien montré et fait entendre au cours de ce petit concert,  plein de charme, de finesse et d'émotion. Une belle découverte pour les spectateurs, sincèrement enchantés de cette soirée et, pour ceux et celles qui les ont suivies, des activités proposées par le Comité.

 

 

P1060784 

 

 

 

Ulysse tu tardes

Οδυσσέα αργείς 

 

Cuisine-1103.JPG 

 

 Merci à Caroline de la Médiathèque link de nous avoir proposé de participer à l'Odyssée des mots, merci à Tidiane, le directeur des Abeilles link , et à toute son équipe pour leur accueil et leur disponibilité, merci à Elisa et Bruno d'avoir accepté de "jouer ce jeu", merci à Laurent pour la "sono", merci à Michelle, Margot, Martine, Françoise, Claude, Janine, Alain, Danielle, Marie-Véronique, Guitou, et à toutes celles et ceux que j'ai - par mégarde - omis de citer....

M.R. 

Partager cet article

Repost 0
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 07:11

 

Quelques photos du concert de Nicolas Syros

 

P1050280.JPG

 

De gauche à droite : Kostas Syros, Dimitra Kontou, Nicolas Syros et Giorgos Syros.

Dans la formation musicale rébétiko, il est de tradition que les musiciens et la chanteuse soient assis.

 

 

 

P1050295

 

Nicolas Syros, virtuose du bouzouki des rébétès (à 3 paires de cordes)

et interprète inspiré de cette musique.

 

 

 

P1050291.JPG

 

Dimitra a dénoué ses cheveux, car il ne faisait pas très chaud... C'est le problème des souffleries, il faut les arrêter quand le concert commence, et du coup, le froid revient...

 

P1050292.JPG

 

Le baglama est un bouzouki miniature : très facile à transporter, et à cacher sous la veste à l'époque où les rébétès étaient pourchassés (1936 dictature de Metaxas) 

 

 

P1050296.JPG

 

Nicolas a invité sur le plateau les choristes présents du Choeur Penn ar Bed

à chanter trois poèmes de Seferis et Elytis mis en musique par Theodorakis.

Ce Choeur quimpérois a en effet chanté, sous la direction de Jean Golgevit, un programme grec

Theodorakis et les poètes

présenté au Théâtre de Cornouaille de Quimper en mai 2007,

puis à Lavrio en août 2008.

 

Et c'est là que tout (le jumelage) a commencé...

 

 

M.R.   

 

Partager cet article

Repost 0

Chouette lauréotique


                 
   
Γλαυξ λαυρεωτική
(Musée Archéologique d'Athènes)
    Tétradrachme Vème s. av J-C 
    Argent des mines du Laurion

Présentation / Παρουσίαση

         Notre Association (loi 1901, J.O. 17/12/2008) a pour projet de tisser des liens amicaux et durables entre ces deux villes situées aux deux extrêmes de l'Europe, au travers d'échanges les plus variés possible.

     Ce blog vise à donner de la publicité à nos activités, à faire connaître Lavrio, son passé, son présent, et à présenter quelques aspects de l'actualité - au sens le plus large du terme - et de la culture de la Grèce contemporaine et de la Grèce en général.


          Faites-nous part de vos commentaires, réactions et propositions : il suffit de cliquer sur "écrire un commentaire" ou d'adresser un courriel à l'adresse ci-dessous.

Recherche

COURS DE GREC

Afin de faciliter les futurs échanges, le Comité organise des cours de grec moderne.

Contact quimper_lavrio@yahoo.fr

 

Contact / Επικοινωνία