Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 00:00

 

23 septembre 2010, nous voici dans l'automne ...

 

Pour conjurer les pluies d'automne et les jours qui raccourcissent, 

ci-dessous le poème d'Odysseas Elytis (1911-1996) du recueil Soleil Premier / Ήλιος ο πρώτος 

publié en 1943 : pour conjurer les horreurs de la guerre et de l'occupation nazie ? ...

 

Fin 1940 - début 1941, Elytis a combattu les troupes fascistes de Mussolini lors de la guerre d'Albanie,

d'où il revient malade et profondément abattu.

Certes l'armée grecque l'a emporté,

mais Hitler est venu à la rescousse de son allié,

et le 17 avril 1941, les troupes allemandes occupent Athènes

qu'elles évacueront  le 12 octobre 1944.

 

*****

 

                               Corps de l'été / Σώμα του καλοκαιριού

 

 

           Voilà longtemps déjà que la dernière pluie s'est fait entendre

     Παει καιρός που ακούστηκεν η τελευταία βροχή   

           Au-dessus des fourmis et des lézards

           A présent le ciel brûle sans fin

     Τώρα ο ουρανός καίει απέραντος

           Les fruits teignent leurs lèvres

           Les pores de la terre s'ouvrent tout doucement

        Της γης οι πόροι ανοίγουνται σιγά σιγά 

           Et près de l'eau qui s'écoule syllabe à syllabe

           Un végétal immense regarde le soleil les yeux dans les yeux !

        Ένα πελώριο φυτό κοιτάει κατάματα τον ήλιο ! 

 

          Qui donc est celui-là qui là-haut sur les sables gît

        Ποιος είναι αυτός που κείτεται στις πάνω αμμουδιές    

          A la renverse fumant des feuilles d'olivier argentées et noircies

          Les cigales se chauffenr dans ses oreilles

          Les fourmis travaillent sur sa poitrine

          Les lézards glissent sur le gazon de l'aisselle

          Et entre les algues de ses poieds une vague passe légère

          Distillée par la petite sirène qui chanta :

 

          Ô corps de l'été nu brûlé     

     Ω σώμα του καλοκαιριού γυμνό καμένο

          Mangé d'huile et de sel       

     Φαγωμένο από το λάδι κι από το αλάτι 

          Corps du roc et frisson du coeur

     Σώμα του βράχου και ρίγος της καρδιάς

          Grand vent dénoué de la chevelure d'osier

     Μεγάλο ανέμισμα της κόμης λυγαριάς

          Souffle de basilic sur le sexe bouclé  

        Άχνα βασιλικού πάνω από το σγουρό ςφηβαίο

            Empli de petites étoiles et d'aiguilles de pin

     Γεματο αστράκια και πευκοβέλονες

          Corps profond nef du jour !

     Σώμα βαθύ πλεούμενο της μέρας ! 

 

          Surviennent des pluies silencieuses des grêles battantes

          Les terres se griffent aux ongles de la neige

          Qui s'assombrit dans les profondeurs en vagues sauvages

          Les collines s'enfoncent dans les mamelles épaisses des nuages

          Cependant que derrière tout cela tu souris insoucieux

          Et retrouves ton heure immortelle

          Comme le soleil te retrouve sur les sables

          Comme le ciel dans ta santé nue.

 

Traduction : Jacques Phytilis 

 

Texte en greclink

 

De larges extraits de ce petit recueil de 25 poèmes ont été  mis en musique par Giannis Markopoulos en 1967/68, sous la forme d'une cantate. Corps de l'été ci-dessous.

 

 

 

Video : jimakos61 link

 

 

Le lien ci-dessous, pour le plaisir d'entendre la voix de Maria Dimitriadis ( 1961 - 2009), et vous pourrez découvrir sur You Tube d'autres extraits de ce cycle. link

 

Sur le site suivant, vous pouvez entendre le début de chaque morceau du cycle et, si cela vous chante, acheter l'album !

link

 

Ci-dessous : interview de Markopoulos (en grec)  link

 

 

  M.R.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chouette lauréotique


                 
   
Γλαυξ λαυρεωτική
(Musée Archéologique d'Athènes)
    Tétradrachme Vème s. av J-C 
    Argent des mines du Laurion

Présentation / Παρουσίαση

         Notre Association (loi 1901, J.O. 17/12/2008) a pour projet de tisser des liens amicaux et durables entre ces deux villes situées aux deux extrêmes de l'Europe, au travers d'échanges les plus variés possible.

     Ce blog vise à donner de la publicité à nos activités, à faire connaître Lavrio, son passé, son présent, et à présenter quelques aspects de l'actualité - au sens le plus large du terme - et de la culture de la Grèce contemporaine et de la Grèce en général.


          Faites-nous part de vos commentaires, réactions et propositions : il suffit de cliquer sur "écrire un commentaire" ou d'adresser un courriel à l'adresse ci-dessous.

Recherche

COURS DE GREC

Afin de faciliter les futurs échanges, le Comité organise des cours de grec moderne.

Contact quimper_lavrio@yahoo.fr

 

Contact / Επικοινωνία